Référence

Etude de programmation : création d'un pôle culturel et design de service à Raon l'Etape

frise

Client:

Communauté d'agglomération de Saint-Dié-des-Vosges

Localisation:

Commune de Raon l'Etape

Calendrier:

Avril 2020-octobre 2020

CONTEXTE & ENJEUX

Le territoire de Saint-Dié-des-Vosges est aujourd’hui marqué par la présence de nombreuses friches industrielles, la Communauté d’agglomération a fait de leur reconversion un levier stratégique pour sa politique de redynamisation du territoire. Située au nord du territoire, sur la commune de Raon l’Etape (6 400 habitants), la friche Cartier Bresson (ancienne usine textile construite en 1900), constitue à ce titre un site et un bâti emblématique, au fort potentiel, grâce à sa visibilité, à sa situation à proximité du centre-bourg et des berges de la Meurthe, et à ses volumes significatifs. Si le site a vocation à accueillir une école de musique et une médiathèque, il reste à optimiser sa future appropriation par les usagers du territoire et à veiller à sa bonne insertion dans le maillage des équipements intercommunaux.

Trois enjeux doivent dès lors être pris en compte :

  1. L’articulation entre la démarche de design de services (immersion, exploration des usages, mises en situation, techniques projectives…) et l’approche programmatique
  2. La prise en compte de la dynamique de projets et l’impulsion donnée aux parties prenantes
  3. L’intégration dans une stratégie intercommunale de régénération des centres-bourgs et de maillage culturel de la Communauté d’agglomération.

MISSION

Afin de répondre à l’enjeu de croisement des approches design et programmation, les phases 1 et 2 ont été conçues comme imbriquées l’une à l’autre, afin de s’alimenter et de s’enrichir mutuellement.

Phase 1. Etude de design de service – Un temps d’information permet l’installation d’un « totem » dans les lieux relais, une immersion terrain et l’animation d’ateliers en groupes restreints avec des profils ressources (responsables, élus…). Un temps de mobilisation permet de solliciter ensuite des profils partenaires (acteurs socioculturels, associatifs…), de partager l’état d’esprit du projet et son avancement, et de construire des scénarios programmatiques. Un temps de concertation, adressé au grand public, permet aux usagers actuels et potentiels et aux agents de se prononcer sur le meilleur scénario, lors d’un temps fort, garant de la future appropriation du site.

Phase 2. Assistance au montage de l’opération et programmation – Le volet programmation comporte la reprise des études et l’analyse du site, le recueil des besoins et leur formalisation, ainsi que les tests de faisabilité et l’élaboration des scénarios. Ces tâches sont menées de sorte à apporter de la matière à l’étude de design et à recueillir et capitaliser les contributions des participants, et ce, de manière intéractive.

Phase 3. Assistance au maître d’ouvrage : rédaction du cahier des charges – Afin de lancer la consultation de maîtrise d’œuvre, la SCET interviendra pour recueillir les données complémentaires utiles à la définition du programme, approfondir les aspects opérationnels et rédiger les documents nécessaires à la consultation. Ceux-ci seront audités de manière itérative pour vérifier leur conformité aux attendus issus de l’étude design.

La SCET, en tant que mandataire, a été accompagnée par les sous-traitants suivants : 

  • Les SISMO (design de service)
  • PCéconomiste (économiste de la construction) 
Chiffres-clés
3427
m2 de SDP en l'état
930
m2 d'emprise au sol
4
niveaux
Ce sujet m'intéresse
Contactez-nous
Nos références
Télécharger le PDF