Transition alimentaire & projets de territoires : état des lieux & pistes d’actions

Webconférences les 1er & 2 avril - Débats animés par Tangi Saout, directeur du développement de la revue Urbanisme.

frise
Préambule

Processus par lequel une société modifie en profondeur sa manière de produire et consommer des aliments, la transition alimentaire est un des sujets majeurs de notre société actuelle. Le modèle agro-industriel que nous connaissons, si il a permis d’absorber le choc démographique du XXème en réduisant la précarité alimentaire, a aujourd’hui atteint ses limites face aux menaces climatiques et à l’impérieuse nécessité d’un développement soutenable et durable.
En pleine pandémie de Covid - dont la cause principale est la destruction de nos écosystèmes - la question de l’alimentation s’est rappelée à notre bon souvenir comme un sujet d’utilité publique. Sujet, qui paradoxalement, repose aussi sur le maintien à flot d’une industrie dont le modèle semble sur bien des points à bout de souffle. Dès lors quelles transitions imaginer dès aujourd’hui, quel impact a cette révolution que nos systèmes productifs alimentaires connaissent en termes d’aménagement du territoire? La fin annoncée de l’artificialisation des sols, les nouveaux équilibres territoriaux, la nature productive en ville, le rapport des métropoles avec leur environnements fertiles, …. sont autant de sujets qui impactent directement les acteurs de la fabrique des territoires.
Face à un si vaste sujet il nous a apparu primordial de proposer un webinaire en deux temps. Le premier pour comprendre de quoi parle-t-on en termes de transition alimentaire, quels en sont les enjeux en termes naturels, sanitaires, économiques, logistiques, techniques? Comment nos habitudes alimentaires et les mutations sociales impactent nos éco-systèmes? Comment envisager pour demain la résilience de nos territoires et de notre alimentation et quels en sont les leviers?Le second temps mettra l’accent sur l’action. Action territoriales, actions urbaines exemplaires, leurs leurs limites, leurs leviers, les espoirs qu’ils suscitent.
Autour de scientifiques, d’acteurs de l’aménagement, d’élus, chaque temps sera accompagné d’échanges, de débats et d’une table ronde afin de rentre plus fructueux encore ces moments de culture partagée.

1. La Transition Alimentaire, analyse des menaces et des enjeux

Par Arthur Grimonpont, Les Greniers d’Abondance
Arthur Grimonpont est ingénieur spécialisé en aménagement du territoire et résilience des systèmes alimentaires, chercheur à l’Ecole Urbaine de Lyon et co-fondateur des Greniers d’Abondance. Les Greniers d’Abondance est une association réunissant citoyens, chercheurs, experts et acteurs de terrain pour étudier les voies de résilience pouvant être collectivement empruntées. Les pistes de travail sont les transformations sociales, économiques, techniques et politiques nécessaires pour anticiper les crises et satisfaire les besoins essentiels de la population lorsque le système alimentaire est soumis à des perturbations :  événement climatique extrême, choc pétrolier, récession économique…

2. Les leviers économiques de la transition alimentaire

Par Karine Daniel
Karine Daniel est économiste, enseignante-Chercheuse en Économie, pesponsable du LARESS de 2008 à 2016 et chercheuse associée à l’INRA LERECO Nantes. Docteur de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, elle est spécialiste de l’analyse des déterminants de la localisation des activités agricoles et agro-alimentaires en France et en Europe et travaille sur l’impact des politiques publiques sur cette localisation, politiques agricoles et commerciales notamment.Ses recherches concernent l’adaptation des exploitations à des changements de politique publique et plus largement la dynamique des territoires où l’agriculture et l’agro-alimentaire contribuent au développement local. Karine Daniel a développé des collaborations internationales et coordonne des programmes de recherche.
Par ailleurs Karine Daniel a été adjointe au maire de Nantes chargée de l'enseignement supérieur, la recherche, l'Europe et les relations internationales, de 2008 à 2016, vice-présidente de Nantes Métropole déléguée aux relations internationales sur la même période et Députée de Loire-Atlantique entre 2016 et 2017.

3. Euralimentaire : alimentation et développement de filières locales

Par Didier Delmotte
Didier Delmotte est l’ancien Directeur Général de la Sogemin et d’Euralimentaire, le site d’excellence de la Métropole Européenne de Lille dédié aux produits frais, locaux et à leur logistique. Sa vocation : booster la création d’entreprises innovantes et d’emplois dans le champ des produits frais sur le territoire métropolitain de Lille.

4. Echanges et débats, questions/réponses

Animé par Tangi Saout, architecte dplg, Architecture & Culture Urbaine et directeur du développement de la Revue Urbanisme.

► Inscription Web conf #1

 

  • Web conf #2 - Vendredi 2 avril 14h30 à 16h30
    AGIR POUR LA TRANSITION ALIMENTAIRE
    ► Inscription Webconf #2
1. La nature productive en territoire urbain et périurbain

Par Julien Blouin, Urbaniste et consultant en agriculture urbaine. 
Julien Blouin a créé son agence de conseil en agri-urbanisme, We Agri, basée à Nantes.  Après plusieurs années d’expérience dans le secteur artistique et culturel, il s’est tourné en 2014 vers l’aménagement du territoire et la nature productive en ville. En accompagnant la conception et la mise en oeuvre de fermes urbaines ou de programmes agricoles urbains, son agence contribue à la transition écologique des territoires, et vise à construire un nouveau modèle de société plus respectueux de l’environnement, qui reconnecte les citadins à la terre, aux saisons et à une alimentation plus saine. 
Julien Blouin est également membre du conseil d’administration de l’AFAUP, association française d’agriculture urbaine professionnelle. 

2. Coeur d’Essonne Agglomération et le projet Territoire d’Innovation Sésame

Par Etienne Monpays, directeur général adjoint territoire durable et mobilités et Isabelle Ciekanski, directrice du projet de transition alimentaire Sésame, Coeur d’Essonne Agglomération. Avec la présence d’un élu de l’agglomération, sous réserve.
Le projet Sésame met la transition agricole et alimentaire au cœur de la stratégie d’un territoire : Cœur d’Essonne Agglomération. L’objectif : une alimentation bio de qualité, produite localement, accessible à tous, respectueuse des ressources naturelles, des agriculteurs et des agricultrices. Ce projet extrêmement novateur est le coeur du developpement de la communauté de communes qui l’accueille et a été labellisé Territoire d’Innovation.

3. Table Ronde, alimentation, filières, projets de territoire exemplaires, grande distribution, …

Avec Julien Blouin, Isabelle Ciekanski, les représentants du projet Coeur d’Essonne Agglomération, les témoignages de territoires exemplaires, des représentants de la grande distribution…
Animé par Tangi Saout, architecte dplg, Architecture & Culture Urbaine et directeur du développement de la Revue Urbanisme.

► Inscription Web conf #2