Référence

Schéma directeur immobilier du centre pénitentiaire de Nouméa

frise

Client:

Ministère de la Justice

Localisation :

Nouméa, Nouvelle-Calédonie

Calendrier:

2018

CONTEXTE ET ENJEUX

Le centre pénitentiaire de Nouméa est implanté sur les vestiges de l’ancien dépôt du bagne, certains bâtiments datant encore de cette époque (XIXe).

L’établissement regroupe différents régimes de détention, sur une superficie d’environ 5 hectares, appartenant à la Direction des Affaires Pénitentiaires (DAP). La capacité d’accueil théorique de l’établissement est de 371 places (hommes, femmes, mineurs).

Depuis 2008, l'établissement a fait l’objet de premières interventions d’urgence, puis à partir de 2013 d’un vaste programme de sécurisation et de requalification.

Cependant, une bonne partie des bâtiments qui le composent présentent des dégradations avancées, des non–conformités vis-à-vis des réglementations actuelles et des inadaptations fonctionnelles malgré de nombreuses réhabilitations ou constructions neuves. 

Fort de ce constat et de cette analyse, le Ministère de la Justice souhaite lancer un vaste programme de restructuration lourde. Dans cette perspective, le centre pénitentiaire veut disposer, via un Schéma Directeur immobilier (SDI), d’une vision globale de la remise à niveau de son établissement qui lui permettra, en fonction des différentes phases programmées, de mobiliser les financements nécessaires.  

 

MISSION

Pour définir le schéma directeur immobilier, la SCET, mandataire, est accompagnée par la SECAL, co-traitant.

Le Schéma Directeur Immobilier se déroulera en 2 étapes :

  • Phase 1 : Elaboration de l’état des lieux  et rédaction des cahiers des charges des diagnostiqueurs
  • Phase 2 : Définition des besoins et élaboration du schéma directeur

La prestation réalisée par l’équipe projet doit permettre une aide à la décision pour le centre pénitentiaire de Nouméa dans la définition des axes de réorganisation et développement du patrimoine dont elle dispose en tenant compte des enjeux suivants:

  • La diversité des activités, leurs spécificités qui sont à intégrer dans les solutions immobilières proposées,
  • Passer d’un positionnement d’utilisateur du patrimoine à une logique d’investisseur immobilier en optimisant l’affectation et la gestion patrimoniale au regard des besoins et des usages,
  • Prioriser les différentes actions avec un pilotage stratégique permettant d’articuler le court terme des interventions les plus urgentes, le moyen terme du patrimoine cible à 5 ans et le positionnement stratégique à long terme du centre pénitentiaire. Cela passe par la co-élaboration d’un plan d’actions priorisé et cadencé.
Chiffres-clés
10 000
m² SHON
19,2
hectares
Ce sujet m'intéresse
Contactez-nous
Nos références
Télécharger le PDF