Réinventons nos cœurs de ville

frise

 

Mardi 19 mars s’est tenue à la Cité de l’Architecture l’annonce des lauréats de l’appel à projets « Réinventons nos Cœurs de Ville », par la Ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault.

Cette annonce a été l'occasion pour la Ministre Jacqueline Gourault de féliciter les 54 lauréats de l'appel à projets et de souligner "un taux de réponse exceptionnel qui a nécessité l'expertise précieuse de la SCET pour l'analyse des 111 dossiers reçus".

Dans le cadre du programme Action Cœur de Ville, le Ministère de la Cohésion des Territoires et les partenaires du programme (Banque des Territoires, Action Logement, ANAH, CGET, PUCA) avaient lancé le 17 décembre dernier une consultation à destination des 222 villes sous le label « Réinventons nos Cœurs de Ville ».

L’objectif de ces appels à projets locaux est de promouvoir des usages, des modes de conception, des montages et des modèles économiques innovants dans les domaines de l’habitat, du développement économique et du commerce, portés par des opérateurs publics et privés.

Cet appel à projets constitue l’un des outils du dispositif global, dont l’enjeu principal est d’accélérer la mise en œuvre opérationnelle de projets du programme Action Cœur de Ville.

Une démarche prévue en deux temps :

  • l’appel à manifestation d’intérêt lancé auprès de l’ensemble des villes
  • puis l’organisation par les villes lauréates de leur propre appel à projets local en bénéficiant d’un accompagnement soutenu (technique, méthodologique et financier) de l’Etat et des partenaires nationaux du programme.

La Banque des Territoires mettra notamment à disposition des villes lauréates une enveloppe de 500K€ en crédits d’ingénierie pour financer les études stratégiques nécessaires à la sécurisation des projets.

La SCET a été mandatée par la Banque des Territoires et le Ministère de la Cohésion des Territoires (CGET et PUCA) pour une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le pilotage de la démarche et l’analyse des candidatures des villes.

Concrètement, il s’agissait pour la SCET de :

  • Définir la méthode, le processus, la gouvernance de l’appel à projets, le plan de communication et identifier des conditions de réussite de la démarche (partenaires à associer, projets cibles, moyens financiers à mobiliser…).
  • Concevoir une boîte à outils de documents cadres nécessaires pour le lancement et la conduite d’appels à projets : règlement de consultation et additifs, notes juridique et opérationnelles, cahier des charges, projets d’acte, etc.
  • Analyser les candidatures des villes pour la phase de manifestation d’intérêt et coordonner et accompagner les organisateurs de la démarche jusqu’à l’annonce des lauréats.
Chiffres-clés
111
villes candidates - soit la moitié des villes du programme Action Cœur de Ville
54
villes lauréates de l'appel à projets
52
villes retenues