Label national EcoQuartiers : les EPL du réseau Scet en pole position

Une nouvelle étape pour l’avenir durable des territoires

frise

 

Le saviez-vous? Près de 60% des écoquartiers labellisés aujourd’hui à l’échelle nationale sont pilotés par des aménageurs publics ou semi-publics : SEM, SPL, SPLA ou établissements publics d’aménagement.

Après les collectivités, les EPL du réseau SCET se distinguent dans la fabrication de la ville durable              (33% des écoquartiers réalisés en France, 53% des écoquartiers en chantier).

 

Fin 2016, suite à la mission confiée à Alain Jund, Vice-Président de l’Eurométropole de Strasbourg, le ministère du Logement et de l’habitat durable a renouvelé les conditions d’obtention du label EcoQuartiers,

distinguant désormais 4 étapes dans le processus de labellisation : en projet (étape 1) ; en chantier (étape 2) ; livré (étape 3) ; vécu et confirmé (étape 4). Aucun écoquartier n’a atteint, pour le moment, l’étape 4.

Depuis sa création, le label EcoQuartier distingue le caractère novateur et la qualité des projets en termes de fabrication de la ville durable, en renforçant leur rôle pionnier en matière d’énergie,

de mobilité, de santé, d’économie circulaire, de ville intelligente, d’habitat participatif, de sobriété et de réversibilité. Incontestablement, les écoquartiers sont des révélateurs de qualité urbaine, de santé et de bien-être.

Ils constituent la marque de fabrique des territoires en mouvement, tout en s’adaptant aux évolutions contemporaines des modes de vie.

Aujourd’hui, 51 écoquartiers ont atteint l’étape 3 du label, c’est-à-dire qu’ils sont livrés ou quasi-livrés. Parmi ceux-ci, près de la moitié sont portés et pilotés par des SEM ou des SPL, soit 24 écoquartiers.

21 écoquartiers sont conduits directement par les collectivités, parfois en articulation avec un bailleur social. 5 sont portés par un établissement public d’aménagement.

Notons enfin que seul 1 aménageur privé a réalisé un écoquartier reconnu.

 

Avec 17 sites EcoQuartiers qui ont atteint cette distinction validée par une commission scientifique, les EPL du réseau SCET ont réalisé 33% des écoquartiers de France.

De nombreux bailleurs du réseau SCET sont également impliqués dans les écoquartiers.

L’analyse des sites en chantier (étape 2) distingués en 2016 conforte ce positionnement : avec 10 opérations sur 19 (53%), les EPL du Réseau SCET se partagent le palmarès avec les collectivités locales (8 opérations).

 

Source : premiers résultats d’une analyse réalisée par l’équipe d’animation du réseau Scet, DARC_SCET, Paris, Avril 2017.

http://www.logement.gouv.fr/IMG/pdf/label_ecoquartier_rapport_jund.pdf