Référence

Etude sur les conditions d’organisation de l'économie mixte - Nouvelle-Calédonie

frise

Client :

Province Nord de Nouvelle-Calédonie

Localisation:

Nouvelle-Calédonie

Calendrier:

2013

CONTEXTE ET ENJEUX

Les accords de Matignon de 1988 puis de Nouméa en 1998, ont affirmé l’objectif d’un rééquilibrage à la fois territorial et social entre la Province Sud et la Province Nord (et des Iles) de Nouvelle Calédonie.

La Province Nord utilise fortement le modèle « économie mixte » en tant que levier de mise en œuvre de ses politiques publiques en s’appuyant sur le développement d’outils dédiés de type Société d’Economie Mixte (SEM), au nombre de 10 sur le territoire. Aussi, la Province Nord souhaite-t-elle  optimiser l’action des SEM par la mise en cohérence du fonctionnement de ces opérateurs et une optimisation des financements qu'elle leur consacre.

NOS MISSIONS

Par la réalisation de nombreux plans stratégiques portant sur la formalisation de la stratégie territoriale et sur le positionnement stratégique des EPL, en termes de métiers et de territoire, la SCET dispose d’une véritable expertise dans le domaine de l’économie mixte.

Pour accompagner le renouvellement de l’économie mixte en Nouvelle Calédonie, la SCET a proposé la démarche suivante :

  • Analyse des outils de l’économie mixte existants à Nouméa et étude des réponses apportées par ces derniers sur le territoire
  • Rappel des enjeux de politique publique sur le territoire de Nouvelle Calédonie
  • Besoins en termes d’aménagement et de construction
  • Besoins en termes de développement économique
  • Définition des zones de risques
  • Présentation de scénarios d’évolution et analyse des impacts organisationnel, financier, juridique et fiscal
  • Axes d’amélioration du dispositif d’appui global aux entreprises
  • Schéma d’évolution des SEM d’aménagement et de construction
Ce sujet m'intéresse
Contactez-nous
Nos références
Télécharger le PDF