Dijon, future Capitale Verte Européenne en 2022 ?

frise

La ville de Dijon et la métropole de Dijon ont choisi la SCET, mandataire du groupement constitué avec Enviropea, pour élaborer le dossier de candidature  de la ville au concours « Capitale Verte Européenne ».

Dans un contexte global de prise en compte de l’urgence climatique, certaines villes et métropoles affirment leur volonté de prendre des mesures fortes et ambitieuses en faveur du développement durable. Pour favoriser le partage d’initiatives et d’expériences, l’UE décerne depuis 2010 le titre de Capitale Verte Européenne. Ce titre est attribué chaque année par la Commission Européenne et un jury d'experts, à une ville du continent de plus de 100 000 habitants à l’avant-garde en matière d'environnement, adoptant une logique de développement durable et pouvant agir comme «modèle» pour d'autres villes. La labélisation s’accompagne d’une gratification financière de 350 000 €.

La ville de Dijon, déjà candidate en 2018 pour l’année 2021, souhaite soumettre une nouvelle candidature pour 2022.

Obtenir ce label constitue une formidable opportunité pour Dijon, déjà engagée dans de nombreuses actions pour favoriser la transition écologique. Ce titre permettrait à la ville de rayonner à l’international sur ces thématiques et de donner une visibilité à l’ensemble de ses projets. La conduite de cette candidature est également un moment fort pour fédérer les acteurs et initier de nouveaux partenariats, que ce soit au niveau local ou international. Ce label est également un gage de crédibilité pour les futurs porteurs de projets et investisseurs pour la ville.

Fort de ces enjeux, le groupement a proposé une méthodologie rigoureuse et exigeante, à l’image du dossier de candidature demandée par la Commission Européenne.

Pour mener à bien la candidature, la méthodologie repose sur 3 points forts :

  • Une vision à 360° du développement durable, pour couvrir les questions environnementales mais également économiques et sociales ;
  • Envisager la candidature comme un véritable projet de territoire ;
  • Travailler de manière collaborative avec les équipes de la ville et de la Métropole de Dijon

La mission se décompose en 3 phases, contenues dans un délai court (de juillet à octobre 2019). La première phase a pour objectif de préparer le dossier de candidature et notamment revenir sur les forces et faiblesses de la précédente candidature. La phase 2 vise à animer et construire la candidature et notamment mobiliser les acteurs de la société civile. La dernière phase prendra en compte l’ensemble des retours des acteurs pour consolider et finaliser la candidature avec un dépôt en octobre 2019. L’annonce des villes finalistes devrait intervenir en avril 2020.

Pour en savoir plus : https://www.scet.fr/assistance-maitrise-douvrage-pour-la-candidature-de-la-ville-de-dijon-au-concours-capitale-verte