Référence

Construire une expérience de territoire attractive pour le pays Compiégnois

frise

Client:

Association du Pays Compiégnois

Localisation:

Pays Compiégnois

Calendrier:

Février 2020-Janvier 2021

CONTEXTE & ENJEUX

La région Hauts-de-France a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour la création d’espaces de rayonnement touristique. Par le biais d’un contrat de rayonnement touristique sur 3 ans, les groupements d’EPCI sont invités à collaborer autour d’un projet collectif de développement touristique, sur un espace pertinent et/ou sur les expériences emblématiques du territoire.

Alors que l’attractivité du territoire du Pays Compiégnois, qui a la particularité d’être à la fois urbain, périurbain et rural, pâtit d’un positionnement flou, et d’une identité mal définie, l’Association du Pays Compiégnois (APC), composée de l’Agglomération de la Région de Compiègne et de la Basse Automne (ARC), de la Communauté de Communes des Lisières de l’Oise (CCLO), et la Communauté de Communes de la Plaine d’Estrées (CCPE), a décidé de répondre à cet appel.

L’APC entame ainsi une démarche de conception d’un projet de territoire « tourisme », prenant la forme d’une démarche de marketing territorial permettant de croiser les potentiels du territoires avec les nouveaux besoins des visiteurs. Le chef de file de la démarche est donc l’APC avec le soutien technique des offices de tourisme de l’ARC et de Pierrefonds Lisières de l’Oise.

MISSION

  • Définir un positionnement clair et différenciant, représentatif de l’ensemble du territoire (et notamment des zones périphériques du Pays Compiégnois)
  • Fédérer les initiatives et impliquer les acteurs touristiques dans la démarche (institutionnels et socio-professionnels), pour faire émerger une identité touristique commune et une stratégie partagée
  • Augmenter l’attractivité territoriale en créant une véritable expérience-client
  • Consolider les segments de clientèle actuelle et attirer de nouvelles clientèles, ciblées au travers de la stratégie marketing
  • Accroître les retombées économiques sur le territoire, en étendant la fréquentation touristique aux ailes de saison notamment et en irriguant mieux le territoire
  • Se doter des outils nécessaires à la captation de nouveaux visiteurs et à leur satisfaction (commercialisation, communication, aménagement.)

La SCET, en tant que mandataire, a été accompagnée par les co-traitants suivants : Bastille (marketing territorial) et Synomia (analyse big data).

Chiffres-clés
61
communes
10
boîtiers de comptage
4
enquêteurs
Ce sujet m'intéresse
Contactez-nous
Nos références
Télécharger le PDF